Comment bien entretenir un pull en cachemire ?

Confortable et léger, le pull en cachemire demeure un véritable allié pour confronter au mieux l’approche de la période hivernale. Néanmoins, cette laine reste assez fragile et nécessite un procédé d’entretien précis. Afin de conserver en bon état et bien préserver le cachemire, voici quelques points importants concernant son entretien.

Un lavage régulier

Sachez qu’un lavage fréquent est vivement recommandé pour bien entretenir un pull en cachemire. Provenant des poils de la chèvre cachemire, cette laine a été pensée pour supporter l’eau et s’embellir au fil des lavages. Ainsi, n’hésitez pas à le laver tous les trois ou cinq portés. Le mieux est de laver vos pulls un par un et de ne pas mélanger le cachemire avec d’autres matières, tout en assurant un lavage express. Si vous le laver à la main, soyez doux en frottant délicatement votre pull et en le rinçant soigneusement. Pour l’essorage, tamponnez votre pull entre deux serviettes éponge sans le tordre.

Que ce soit un lavage en machine ou à la main, préférez l’eau froide. Vis-à-vis de l’eau chaude, celle-ci garde au mieux l’état normal des matières. Aussi, évitez les produits adoucissants. Ayez plutôt recours à une lessive spéciale soie et laine, ou utilisez un shampoing et un après-shampoing doux. De même, bannissez la lessive en poudre et prenez comme alternative le savon de Marseille en paillettes. Notez que le cachemire est ultra soyeux. Veillez, donc, à bien doser la quantité de lessive afin de ne pas altérer sa douceur naturelle.

Un séchage à plat

Côté séchage, oubliez le passage au sèche-linge, car cela pourrait rétrécir le cachemire. Pour ne pas déformer votre linge, oubliez également les cintres. Sachez qu’après un lavage, cette matière devient particulièrement lourde et absorbe une grande quantité d’eau. De ce fait, suspendre le linge sur un cintre risquerait de le détendre, surtout au niveau des épaules. Ainsi, la meilleure solution pour bien entretenir un pull en cachemire reste le séchage à plat. Ce procédé consiste à étendre le pull sur une serviette sèche en coton. Effectivement, cette dernière absorbe rapidement l’humidité, accélérant ainsi le séchage.

Pensez également à éloigner votre pull de toutes sources de chaleur et mettez-le à l’abri des rayons du soleil. Misez sur un séchage à l’air libre, dans un endroit bien frais et aéré. Notez que le cachemire se défroisse aisément et n’a pas besoin de repassage. Toutefois, si vous tenez à repasser votre pull, faites-le sur l’envers de celui-ci, avec un fer très doux, en y plaçant un linge ou un torchon propre (légèrement humide) sur le dessus.

Un entretien minutieux

Afin d’exceller et de bien entretenir un pull en cachemire, lavez et nettoyez régulièrement votre placard et munissez-vous d’antimites. Vous pouvez, par exemple, opter pour une solution naturelle en utilisant les fleurs de lavande.

Au cas où votre pull bouloche, ne paniquez surtout pas. Cela est l’assurance de la haute densité du tricotage du pull. Les bouloches devraient disparaître au bout d’une bonne dizaine de lavages. Vous pouvez, toutefois, enlever ces dernières à la main ou les détacher à l’aide d’un rouleau adhésif, d’un rasoir à tissu ou un jetable, ou encore d’un peigne à cachemire.

Quel look envisager avec une chemise en jean ?
Quel entretien pour ses vêtements en soie ?